Comment ne pas aggraver la situation avec mon chef ?

Vous n’êtes pas d’accord avec votre chef et il le sait, et vous vous « accrochez » tout le temps avec lui ? Même si vous êtes persuadé d’être dans votre bon droit,  il faut quand même veiller à ne pas rendre la situation encore plus difficile à vivre. Et là, tout dépend de vous.

 

Changer son regard

Pour Pascale Théobald, il est indispensable d’essayer de changer son regard : « Il faut arrêter de juger tout le temps. Sinon le chef va sentir qu’on le trouve idiot. C’est quelque chose qui nous reste de l’animal, une sorte d’instinct – et cela ne simplifie pas les relations ! Il vaut mieux jouer au jeu des 5 qualités : chercher chez son chef  5 qualités objectives. Tout le monde a des qualités et cela peut permettre de voir son chef autrement ».

Ne pas en rajouter

« Il ne faut surtout pas en rajouter, explique Nathalie Esnault. Ne pas commencer à se dire : « Mon chef se méfie de moi, alors je vais lui donner toutes les informations dont je dispose, quitte à l’inonder ». Car le chef pourra alors penser : « Il me noie sous les informations pour mieux me piéger ». Dans notre jargon, on appelle ce genre de comportement excessif une «échappée comportementale ». Ce type de réaction est souvent à côté de la plaque et conduit finalement à empirer la situation ».

Ne pas montrer ses faiblesses

Pour Olivier Millet, consultant en développement des ressources humaines pour Interaction et Changement, « dans les cas de harcèlement, par exemple, avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête accentue les difficultés et le mal être : si on a peur de perdre son emploi, on s’interdit des comportements et le chef en profite pour ajouter encore de la pression. Il perçoit plus ou moins consciemment qu’il peut se permettre un certain nombre de chose sans que nous réagissions. Il faut donc prendre en compte notre peur et trouver un moyen de défense adapté à ce que nous pouvons supporter comme prise de risques ».

Faire un auto-bilan

« Si mon chef est vraiment difficile, et que je suis résolu à ne pas me laisser marcher sur les pieds, je dois commencer par faire un auto-bilan conseille Jean-Louis Muller. Je dois évaluer mon niveau de compétence et de performance, et faire preuve de lucidité. Si je suis toujours en retard à mon travail, si mes clients ne sont pas satisfaits, je ne suis pas en position de force pour contrer mon chef. Tenter de s’opposer à lui alors que vous n’êtes pas irréprochable pourrait rapidement empirer la situation… ».

Chercher le dialogue

Nathalie Esnault est très claire : « Si votre chef vous reproche d’être un râleur, ne vous dites pas : « Je vais lui prouver que non seulement je râle mais que je peux aussi hurler ! ». Ce qui compte au fond, c’est d’abord de chercher le dialogue et de provoquer un échange sans se justifier. Dans ce cas, on pourra dire à son chef : « J’ai bien vu que tu me reproches d’être un râleur, je le suis parfois, mais je suis triste que tu m’associes à cette image qui n’est que partielle. Il y a des facettes de moi que j’aimerais que tu découvres… me laisses-tu une chance de te les montrer ? ». Il se peut que cette proposition « ouvre une brèche »… Il se peut également que cela ne suffise pas. A partir du moment où vous êtes pointé du doigt, gardez en tête ce que vous êtes, votre valeur, encouragez-vous à rester droit sans vous compromettre afin de rallier des personnes extérieures à votre différend qui pourront vous aider dans votre démarche ».

Un conseil… pour échouer !
Un conseil « clin d’œil » d’Isabelle Harlé : « Posez-vous la question « Et si je voulais aggraver la situation, qu’est-ce que je ferais ? », dressez une liste, et inversez-la ! Sur ce sujet, on peut aussi lire « Faites vous-même votre malheur » et « Comment réussir à échouer », de Paul WATZLAWICK ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s