Quels sont les différents types de chef insupportable ?

La nature étant pleine de surprise, les chefs insupportables ont des profils très variés.
Certains osent même cumuler les défauts… Et votre chef à vous, comment est-il ?

Du chef  idiot au chef  agressif

Pour Olivier Millet, « Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles un chef peut être qualifié de difficile. Il y a, par exemple, les idiots, les agressifs… Il y a aussi des chefs à l’attitude très inquisitrice, qui sont toujours sur notre dos et qui nous donne l’impression de nous poursuivre à longueur de journée. Enfin, il y a ceux qui ne prennent jamais position : non seulement ils ne prennent jamais aucune décision, mais, en plus, ils n’apportent aucun soutien tout en gardant un parfait contrôle de la relation que nous avons avec eux ».

Trop près ou trop loin

Pour Anne-Marie Cariou, certains chefs difficiles ne le sont pas d’emblée, mais se révèlent avec le temps : «  Il y a le chef qui ne vous lâche pas, celui qui, au contraire, ne vous soutient jamais, le chef qui a toujours raison, le chef qui n’écoute pas, le chef qui retient l’information ou qui use habilement du silence, celui qui ne pointe du doigt que le négatif, le chef à préjugés, etc. ».

Trop ingrat

« Si je reprends les dossiers que j’ai moi-même traités, raconte Anne-Florence Beauvois, je constate que les salariés se plaignent de manière récurrente de l’absence ou de l’insuffisance de reconnaissance de la part de leur hiérarchie. La rétribution est une chose ; la reconnaissance en est une autre. Si l’augmentation de la rétribution est souvent perçue comme un signe de la satisfaction du chef, donc de sa reconnaissance, elle est nécessaire mais pas suffisante. De fait, les salariés rencontrés sont globalement en quête perpétuelle d’attentions, de regards, de remerciements (qui sont gratuits) que les chefs (mauvais managers ou managers eux-mêmes stressés) oublient ou dont ils sous-estiment l’importance pour leurs subordonnés ».

Un chef « biodégradant »

Olivier Pauvarel identifie deux autres types de chefs difficiles : « Il y a le chef « biodégradant » qui sabote systématiquement le travail que vous lui envoyez ; difficile de savoir ici si c’est parce que c’est un idiot ou un salaud ; il y a aussi le chef « transparent », qui n’apporte aucune valeur ajoutée, et agit uniquement comme une courroie de transmission. Mais, le type de chef difficile le plus répandu est le chef qui n’assume pas ses responsabilités de chef ! Ils sont peut être très sympathiques, mais travailler avec eux est difficile. Il y a aussi des chefs manipulateurs, tordus, qui pensent ne pouvoir obtenir ce qu’ils veulent que par la manipulation. Il y a, enfin, beaucoup de « petits chefs ». Ceux-là passent beaucoup de temps à vous embêter sur vos horaires de travail, sur votre façon de vous organiser ou la manière dont vous rangez votre bureau : en revanche, ils ne vous parlent jamais de votre activité ».

Idiot, agressif, trop présent ou « biodégradant »… Et le votre, de chef, il est comment ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s