Demain, c’est le brevet, et je n’ai rien fait…

L’angoisse monte. Demain, c’est le brevet, et je n’ai rien fait. Mais alors, rien du tout. Ou si peu. Deux/trois interrogations sur le programme d’Histoire-Géographie qui n’avait pas été bouclé par le prof. Et puis c’est tout. C’est que je ne savais pas trop comment gérer le truc : c’est mon premier examen national. Je veux dire, mon premier examen national comme mère d’élève.

Car demain, #MonAînée passe le brevet. Moi, j’ai déjà certificat d’études (si-si) + brevet (eh oui) + bac + licence + diplôme d’école de journalisme. Les examens, ça me connait – mais pas comme mère d’élève !

Pour cette grande première, avec son père, on a décidé de la jouer « zéro pression ». Confiance absolue dans les compétences de la pépette. Pas de mérite : #MonAînée est bonne élève, sérieuse, motivée. Pour valider cette démarche (totalement démissionnaire / radicalement zen / rayez la mention inutile), j’ai demandé à sa (super) prof de math et à sa (géniale) prof de français ce que nous devions faire avec notre grande. Fallait-il surveiller ses révisions, la pousser à faire des fiches, lui faire passer des brevets blancs ? « Laissez-la tranquille » m’ont répondu les deux professeurs d’une même voix.

J’avoue que cette réponse m’a bien arrangée : j’ai toujours eu horreur de gérer les devoirs, alors les révisions… Et en même temps, c’est vrai, quand il est apparu à J-8 jours que le programme d’Histoire-Géo ne serait pas bouclé, j’ai quand même un peu pris les choses en main. J’ai pondu un planning de révisions pour avaler les 9 chapitres (9 !) qui manquaient à l’appel. Et puis c’est tout.

Et là, paf, à la veille de l’épreuve, le stress ! Et si on avait eu tort ? Et si elle se plantait complètement ? Et si on regrettait de ne pas lui avoir mis la pression ? La honte, non ?

Du coup, histoire de relativiser un peu l’enjeu, je me suis amusée à faire un petit récap’ de ce qui nous attends en matière d’examens nationaux dans les années qui viennent. Avec 3 enfants en 3 ans et demi, #MonAînée (bientôt) 15 ans, #MaCadette (très bientôt) 13 ans, et #MonPetitDernier (déjà) 11 ans, on allait voir ce qu’on allait voir…

IMG_2551

Et là, le choc. J’ai fait et refait le calcul, mais pas d’erreur : avec leur père, nous venons officiellement d’entrer dans une longue période de 7 années d’examen.

7.

Années.

Des examens tous les ans jusqu’en 2023 inclus. Sans compter ce qui nous attend s’ils font tous les trois des études supérieures… Adieu.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s